• Superficie : 36 120 km²
  • Population : 1,6 million d’hab. (2012)
  • Densité : 44,2 hab. /km² (2012)
  • Taux d’alphabétisation : 54,2% (2005-2010, année la plus récente disponible)
  • IDH (2012) : 0,364 ; 176/187
  • Monnaie : Franc CFA (XOF)
  • Langue officielle : Portugais
  • Capitale : Bissau
  • Climat : Tropical chaud et humide
  • Religion : Islam ; Animisme ; Christianisme
  • Groupes Ethniques : Balantes ; Peulhs ; Mandingues ; Manjaks

La Guinée-Bissau est un pays de l’Afrique de l’Ouest baigné par l’océan Atlantique (350 km de littoral), partageant des frontières communes avec le Sénégal et la Guinée-Conakry. . Elle a été « découverte » par les européens moins de cinquante ans avant que Christophe Colomb ne foule le continent américain. En effet, 1446 marque le début de l’établissement portugais sur les côtes bissau-guinéennes.
L’histoire coloniale commence comme partout dans le monde, par l’établissement de quelques comptoirs commerciaux qui permettront aux portugais d’acheter des esclaves ou de l’or. Depuis son accession à l’indépendance le 10 septembre 1974, la Guinée-Bissau vit entre guerre civile et instabilité politique chronique. Cette situation, associée à la désorganisation économique découragent les investisseurs et donc les possibilités de développement.

La Guinée est l’un des pays les plus pauvres de la planète ! Néanmoins, la vente des permis d’exploitation de pêche à l’Union Européenne ou au Japon permet de faire rentrer des sommes substantielles. En outre la production de noix de cajou a repris son rythme de croisière (après les périodes de trouble). Elle occupe le sixième rang mondial des producteurs de noix de cajou. Le secteur agricole emploie près de 82% de la main d’œuvre et les autres secteurs (commerces, industrie et service) à peine 18%.
La Guinée-Bissau a aussi des réserves notables de phosphate, de bauxite, d’argile, de granit et de bois. Elle a intégré la Fondation Jean-Paul II pour le Sahel en 1991. Elle compte deux diocèses et les cellules de suivi de projets (CDS) sont les Caritas en Guinée-Bissau.

 


  • Son Excellence Mgr Pédro Zilli, Evêque de Bafata est l’administrateur représentant la Guinée-Bissau au Conseil d’Administration.
Zurück zur Karte