• Superficie : 1 025 520 km²
  • Population : 3,6 millions d’hab. (2012)
  • Densité : 3,5 hab. /km² (2012)
  • Taux d’alphabétisation : 58,0% (2005-2010, année la plus récente disponible)
  • IDH (2012) : 0,467 ; 155/187
  • Monnaie : Ouguiya
  • Langue officielle : Arabe
  • Capitale : Nouakchott
  • Climat : Principalement désertique
  • Religion : Islam
  • Groupes Ethniques : Maures blancs (Beydanes) ; Maures noirs (Harratines) Haalpulaars ; Soninkés ; Wolofs

Colonie française d’Outre-mer depuis 1920 puis territoire d’Outre-mer en 1947, la République Islamique de Mauritanie est proclamée en 1958. Elle accède à l’indépendance le 28 novembre 1960. Le pays a connu très peu de stabilité depuis son indépendance jusqu’à nos jours : Succession de coups d’Etat, de putschs militaires, de tensions frontalières avec le Front Polisario et de tensions avec le Maroc, puis le Sénégal.

La Mauritanie possède une longue côte de 600 km. Treizième productrice de fer au monde, elle tire la plus grande partie de ses revenus de ce minerai. L’industrie représente une part importante du Produit Intérieur Brut (PIB). Depuis 2006, le pays est devenu producteur de pétrole ce qui lui permet d’envisager d’éventuelles exportations. Enfin, les eaux bordant son territoire permet la pratique de la pêche intensive qui représente 46% des exportations. Cependant l’économie de la Mauritanie souffre de son instabilité politique par le refroidissement (réticence) des investisseurs étrangers et le gel partiel de l’aide internationale dont elle est en partie tributaire. Le pays souffre également de l’insuffisance chronique des pluies qui handicape gravement l’agriculture.

 

La Mauritanie a un seul diocèse et a une cellule nationale de suivi des projets qui est la CDS.

 


  • Son Excellence Mgr Martin Happe, Evêque de Nouakchott est l’administrateur représentant la Mauritanie au Conseil d’Administration.
Zurück zur Karte