• Superficie : 1 241 238 km²
  • Population : 16,3 millions hab. (2012)
  • Densité : 13,1 hab /km2 2012
  • Taux d’alphabétisation : 31,1 % (2005-2010, année la plus récente disponible)
  • IDH (2012) : 0,344 ; 182/187
  • Monnaie : Franc CFA (XOF)
  • Langue officielle : Français
  • Capitale : Bamako
  • Climat : Aride dans le Nord, semi-tropical dans le Sud
  • Religion : Islam ; Animisme ; Christianisme
  • Groupes Ethniques : Mandingues (Bambaras, Malinkés …) ; Fulanis ; Songhaï ; Touareg ; Maures ; Miankas

L’on date son histoire vers l’an 600 après Jésus-Christ. Zone de contact entre l’Afrique Noire et l’Afrique de Nord, le Mali, qui a fait l’objet de récits de voyages à partir du VIIIe siècle, a vu très tôt émerger sur son territoire des Etats structurés et redoutés, étendus et hiérarchisés, qui ont fait sa renommée au-delà du continent : le Royaume du Ghana, l’Empire du Mali et l’Empire Songhaï. Classé troisième plus grand pays sahélien en terme de superficie après le Tchad et le Niger, le Mali est sans débouché maritime. Il est traversé par deux grands fleuves : le Sénégal et le Niger. Autrefois appelé Soudan français, il accède à l’indépendance le 22 septembre 1960.

Entre sécheresse et inondation, fluctuations du cours du coton et crise ivoirienne, invasions acridiennes et rébellion Touareg, l’équilibre socio-économique du Mali demeure précaire. Il est actuellement le troisième exportateur africain de l’or après l’Afrique du Sud et le Ghana. L’or est la première source d’exportation du pays, devant le coton et le bétail.

Il compte six diocèses et détient le mandat de la direction du secrétariat de la Fondation Jean-Paul II pour le Sahel.

 


  • Son Excellence Mgr Augustin Traoré, Evêque de Ségou est l’administrateur représentant le Mali au Conseil d’Administration.
Voltar ao mapa