Twitter Facebook
Accueil > Nos actions > Domaines d’action
Domaines d’action

 

La Fondation Jean Paul II pour le Sahel intervient sur deux types de projets :

Les projets de formation et les projets de réalisation.

Les projets de formation qui requièrent d’importants équipements pédagogiques, des achats de matériels techniques ou des constructions, sont rangés dans la catégorie réalisation.

Les projets de formation sont prioritaires comme le précise l’article 3 des statuts :

« La Fondation Jean Paul II a pour but de favoriser la formation de personnes qui se mettent au service de leur pays et de leurs frères, sans aucune discrimination, dans un esprit de promotion humaine intégrale et solidaire pour lutter contre la désertification et ses causes et pour soutenir les victimes de la sècheresse dans les pays du Sahel. »

Nous vous présentons par ordre de priorité les domaines d’intervention de la Fondation :

Environnement, écologie

environnement

Formation : Etude des sols, foresterie, études d’aménagement des terroirs, … Réalisation : Reboisement, pépinière, digues anti érosives, digues anti sel, conservation des eaux et des sols(CES), agroforesterie (AGF), …

Hydraulique, moyens d’exhaure

hydraulique

Formation : Hydraulique, irrigation, maîtrise et gestion des points d’eau, … Réalisation : Puits, forages, petites retenues d’eau, ouvrages d’irrigation, système goutte à goutte, vulgarisations techniques,…

Agriculture, maraîchage exemples d’intervention

agriculture

Formation : Agronomie, protection des végétaux,… Réalisation : Exploitation agricole, maraîchage, compostage, équipements agricoles, intrants, horticulture …

Energie renouvelable et de substitution

energie

Formation : Energie renouvelable, biogaz, étude en énergie solaire et éolienne… Réalisation : Equipements solaires, biomasse, équipement du foyer amélioré,…

Animation des communautés

animation

Formation : Sciences sociales, doctrine sociale de l’Eglise, formation d’animateurs et agents d’encadrement, alphabétisation, voyage d’étude, animation pour le développement, … Réalisation : Projets d’autopromotion communautaires,équipements en matériel didactique, local de formation, salles d’alphabétisation…

Autopromotion des femmes et des jeunes

autopromo

Formation : Gestion des projets, économie familiale,développement. Réalisation : Activités génératrices de revenus (AGR), banques de céréales,moulins, transformation des fruits et légumes, petits crédits…

Contribution à l’auto-prise en charge du Centre de formation féminine Marie Moreau de Solenzo

Champs de maïs

C’est la Congrégation d’origine française, de la région du Maine et Loire, des sœurs de la Providence de la Pommeraye qui a une communauté locale à Solenzo depuis 1983 qui a présenté ce projet 2010/GR/109-66/A2+E+C0/E) pour leur centre de Solenzo, chef-lieu de la province des Banwa, située dans la région de la Boucle du Mouhoun au Burkina Faso.

Aménagement et forage au CSPS Jean Paul II de Banfora

aménagement cour du CSPS

Titre du projet : Aménagement de la cour et réalisation d’un forage au CSPS Jean Paul II au secteur 5 de Banfora. Référence du projet : 2012/GR/111-39/A0+C0/E Montant du financement 9 221 693 FCFA soit 14 058,38 € en subvention Lieu : secteur 5 de Banfora dans la banlieue de cette ville sucrière du Burkina. Région : Cascades Pays : Burkina Faso

Équipement de transformation des produits locaux pour l’association des femmes chrétiennes de Bama

sechoir-solaire

Référence : 2014/PR/101-71 B1/E Lieu : Bama diocèse de Bobo Dioulasso Région : Hauts Bassins Pays : Burkina Faso Date de mise en œuvre 2016 Montant accordé : 2 746 491 FCFA soit 4 187 € en subvention financé par la Conférence Épiscopale Italienne. Protocole NO 1419 /2015/CTM/SP du 5 novembre 2015 de la Conférence épiscopale italienne Référence CEI : 854/2015 Responsable du projet : Abbé Arsène Palm.

Formation en sociologie du développement à l’UCAO/UUB de la sœur Thérèse Millogo

Soeur Thér_se Millogo

C’est un projet du CP2012 des Petites Sœurs de la Sainte Enfance de Bobo Dioulasso Montant accordé : 2 050 000 FCFA soit 3 125,20 € en subvention financé par la Conférence Épiscopale Italienne. Responsable du projet : Sœur Victoire Dabiré,